La résidence d’artiste associé·e, dispositif spécifique mis en place par le Ministère de la Culture, permet à un·e artiste d’être accompagné·e et soutenu·e sur le long terme.
Son objectif est de renforcer la présence durable et la participation d’un·e artiste au projet culturel d’une structure labellisée.

Depuis le mois de janvier 2021, Marion Siéfert est artiste associée au Cndc.
À la croisée entre plusieurs champs artistiques, les créations de Marion Siéfert explorent une écriture inédite en inventant un nouveau rapport entre le texte et la chorégraphie.

Marion Siéfert est autrice, metteuse en scène et performeuse.
Son travail est à la croisée de plusieurs champs artistiques et théoriques et se réalise via différents médiums : spectacles, films, écriture.
En 2015-2016, elle est invitée dans le cadre de son doctorat à l’Institut d’études théâtrales appliquées de Gießen (Allemagne). Elle y développe son premier spectacle, 2 ou 3 choses que je sais de vous, portrait du public à travers leurs profils Facebook. Elle collabore sur Nocturnes et L’Époque, deux films du cinéaste Matthieu Bareyre, également collaborateur artistique sur ses pièces. Elle performe pour Monika Gintersdorfer et Franck Edmond Yao dans Les Nouveaux aristocrates (Wiener Festwochen 2017).

Depuis septembre 2017, elle est artiste associée à La Commune - CDN d’Aubervilliers.
En 2018, elle y créé Le Grand Sommeil, avec la chorégraphe et performeuse Helena de Laurens, programmé à l’édition 2018 du Festival d’Automne ; en mars 2019, Pièce d’actualité n°12 : DU SALE !, un duo pour la rappeuse Original Laeti et la danseuse Janice Bieleu.
Pour cette pièce, elle reçoit le Grand Prix du jury au Festival européen Fast Forward.
Sa dernière pièce jeannedark, créé à l’édition 2020 du Festival d’Automne à Paris, est le premier spectacle pensé simultanément pour le théâtre et pour Instagram.
Depuis cette saison, elle est également artiste associée au Cndc d’Angers et au Parvis – Scène Nationale de Tarbes.