La compagnie du CNDC en tournée

Beach Birds / BIPED en tournée

Beach Birds © Charlotte Audureau

Pour le centième anniversaire de Merce Cunningham (1919 - 2009), chorégraphe emblématique de la post modern dance, le Centre national de danse contemporaine - Angers et son directeur artistique Robert Swinston, vous proposent une soirée dédiée avec un programme sur mesure. Célébrons ensemble !

12 MAR - Le Volcan - Le Havre
14 MAR - La Barcarolle - Arques
21 MAR - Le Bateau feu - Dunkerque

Lire la suite...
 
Ashley Chen - Compagnie Kashyl

Unisson

Unisson © Jérome Brody

MAR 19 MARS | 20:00 | T900 | Le Quai - Angers

Ashley Chen prend la mesure des maux de l’époque, déplorant la précipitation d’une vie urbaine contemporaine marquée par l’individualisme, la surconsommation, la crainte de la mixité et la méfiance. Unisson mêle une danse hybride à une problématique de reflux imposée par une écologie décroissante.

Pourquoi danser ? Qu’est-ce que l’unité ? Qu’est-ce que la communauté ? Se rassembler ? Bouger ensemble ? Mais pour quoi faire ?

 

On surconsomme, on jette, on étale ce dont on ne se sert plus. On engloutit tout, les informations, les aliments, la physicalité, les mouvements de nos corps… On les digère mal et trop vite, sans y prêter attention. A-t-on peur de rater quelque chose ? Avonsnous peur de manquer ? Pourquoi ne prenons-nous plus le temps d’apprécier les petites choses ? Tout va si vite… On s’interroge sur l’héritage, sur notre héritage, tout en cherchant à avancer. Les gestes, les actes sont individuels. On danse moins avec les autres, nous dansons moins ensemble, en société… C’est pourtant un plaisir simple. Les danses populaires sont-elles passées de mode ? Que reste-t-il d’elles, dans nos sensations, dans notre mémoire collective ? Sur scène, il y a des matériaux et des pas de danse. Des objets finis, cassés, obsolètes et des mouvements passés, délaissés, oubliés. Défragmentés, déconstruits. Aucun élément n’a de relation évidente avec l’autre. Comment arrivons-nous à une unité avec toute cette matière ? Que gardons-nous ? Comment le recyclons-nous ? Nous prenons le temps. Nous observons. Nous recherchons. Et, finalement, nous nous mettons en mouvement, nous assemblons, nous construisons à partir d’un détail, d’un geste, collectivement, à l’unisson… Nous bougeons ensemble. Par nécessité, nous inventons notre nouvel espace. Par plaisir, une nouvelle danse.

 

CONCEPTION ET CHORÉGRAPHIE ASHLEY CHEN INTERPRÈTES MAGALI CAILLET-GAJAN, ASHLEY CHEN, KONAN DAYOT, PEGGY GRELAT DUPONT, MAI ISHIWATA, THÉO LE BRUMAN, LUCIUS ROMÉO- FROMM. DIRECTION MUSICALE PIERRE LE BOURGEOIS - ANIMAUX VIVANTS. CRÉATION LUMIÈRES : ÉRIC WURTZ.

PRODUCTION COMPAGNIE KASHYL. COPRODUCTION CENTRE NATIONAL DE DANSE CONTEMPORAINE D’ANGERS / CCNN - CENTRE CHORÉGRAPHIQUE NATIONAL DE NANTES / CCN2 - CENTRE CHORÉGRAPHIQUE NATIONAL DE GRENOBLE / CCNCN - CENTRE CHORÉGRAPHIQUE NATIONAL DE CAEN EN NORMANDIE / CND - CENTRE NATIONAL DE LA DANSE / DANSE À TOUS LES ÉTAGES, SCÈNE DE TERRITOIRE DANSE. SPECTACLE CRÉE DANS LE CADRE DES ACCUEILS DANCING DE LA COMPAGNIE BEAU GESTE. LA CIE KASHYL REÇOIT LE SOUTIEN DE LA RÉGION NORMANDIE, DE LA DRAC NORMANDIE ET DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU CALVADOS. ADMINISTRATION DE PRODUCTION ET DIFFUSION BUREAU LES YEUX DANS LES MOTS.

 
Le Centre Chorégraphique National – Centre national de danse contemporaine d’Angers (CNDC d’Angers) recrute SA–SON–SES DIRECTRICE–TEUR–S

Description de l'organisme

La direction sera confiée à un–e–des chorégraphe–s jouissant d’une reconnaissance nationale et internationale dans le domaine chorégraphique, manifestant une ouverture aux autres champs artistiques et démontrant une réelle compétence et un goût prononcé dans le champ de la pédagogie et de la formation professionnelle en danse.

Le CNDC d’Angers appartient au réseau des 19 établissements qui constituent en France le socle de l’activité de création, de production et de diffusion des œuvres chorégraphiques définis réglementairement par le décret n°2017-432- du 28 mars 2017, l’arrêté du 5 mai 2017 et la circulaire du 15 janvier 2018. Le CNDC est également un établissement d’enseignement supérieur délivrant un diplôme national, accrédité par le ministère de la Culture.

Par ailleurs, le CNDC d’Angers est installé au sein de l’EPCC Le Quai dirigé par le Centre dramatique national (CDN)depuis janvier 2016. Il y produit une démarche originale qui articule certains de ses projets artistiques avec ceux du CDN et assure le volet danse de la programmation pluridisciplinaire de l’EPCC.

Pour le développement de son activité d’établissement d’enseignement supérieur, le CNDC d’Angers est habilité par le ministère de la Culture à délivrer le Diplôme National Supérieur professionnel de danseur (DNSP). À ce titre, il met en œuvre une formation conduisant à ce diplôme et s’associe à une licence universitaire portée conjointement avec l’Université d’Angers.

Le CNDC d’Angers est situé à Angers, ville de 151 000 habitants, dont 40 000 étudiants, au sein d’une agglomération de 30 communes, représentant 270 000 personnes. Le CNDC d’Angers est subventionné par l’État (ministère de la Culture - DRAC Pays de la Loire), la Ville d’Angers et la Région Pays de la Loire et reçoit ponctuellement le soutien d’autres partenaires publics.

L’ensemble des financements publics atteignait 1,8 millions d’euros en 2017 sur un budget de 2,24 millions d’euros.

Outre le directeur, le CNDC compte actuellement 16 emplois permanents.

Les partenaires publics recrutent parallèlement le–la–les directeur.s–trice.s du CNDC d’Angers et le–la–les directeur.s–trice.s du CDN. Ces nominations concomitantes seront propices à la mise en place de deux projets distincts mais complémentaires, en écho à l’aspect pluridisciplinaire de la création d’aujourd’hui.

Les éléments relatifs aux coopérations entre le CNDC d’Angers et le CDN, proposés par les candidats, seront étudiés avec attention.

Description du poste

Le CNDC d’Angers assure pour missions la création et la production de spectacles chorégraphiques, la programmation danse au sein du site du Quai et la direction de l’école supérieure de danse contemporaine. Outre le développement de son propre travail de création, la–le–les chorégraphe–s nommé–e–s à la direction aura–ont pour mission de (d’) :

 

  • travailler à la diffusion locale, départementale, régionale, nationale et internationale de leur.s productions,
  • diriger l’école supérieure de danse contemporaine et œuvrer ainsi à la formation des danseurs en intégrant une réflexion sur le DNSP,
  • inviter des chorégraphes français et internationaux à créer des pièces en lien avec l’école supérieure de danse contemporaine,
  • renforcer le partage de l’outil CCN avec les compagnies chorégraphiques, en favorisant le croisement des disciplines et la pluralité des approches chorégraphiques, en accueillant et en accompagnant des artistes chorégraphiques issus du territoire régional mais aussi d’envergure nationale et internationale, à travers le dispositif Accueil-Studio et Artiste Associé,
  • mettre en place des actions destinées à diffuser la culture chorégraphique (conférences, projections, démonstrations, travaux en cours…) et des projets d’actions culturelles (ateliers, stages, création participatives…),
  • être un point d’appui pour les travaux de recherche en danse, comme l’ensemble du réseau des CCN,
  • porter une attention particulière à la diversité, notamment au travers des œuvres présentées, des artistes accompagnés et des publics, aux objectifs de parité ainsi qu’à la prise en compte des droits culturels, et de l’accès et de la participation du plus grand nombre à la vie culturelle du CCN,
  • veiller à la bonne gestion administrative, financière et managériale de la structure.

 

Par ailleurs, le projet de la direction en lien avec les orientations des partenaires du CNDC d’Angers prendra en compte une réelle ouverture à l’expérimentation en termes de (d’):

 

  • nouvelles modalités de formation et d’insertion professionnelles,
  • réflexion sur le modèle de la pédagogie co-construite pour réintégrer la dimension expérimentale,
  • réflexion sur l’opportunité de reconsidérer la problématique du master au CNDC,
  • impulsion d’une nouvelle dynamique de collaboration avec les opérateurs du territoire, notamment l’EPCC-CDN Le Quai,
  • nouvelles modalités de production des projets de la direction du CNDC d’Angers et des équipes accueillies,
  • nouveaux modes d’action en direction des publics et de réponses aux nouvelles pratiques des spectateurs,
  • mobilité et itinérance afin d’inscrire le projet sur le territoire d’implantation,
  • réflexion autour du rapport danse/image et du numérique,
  • proposition autour des notions de ressources, de patrimoine et de répertoire,
  • nouvelles formes de gouvernance (collectif d’artistes, association entre un chorégraphe et un artiste d’une autre discipline ou d’autres champs sociaux…).

 

Adresse postale du recruteur

Les candidats adresseront une lettre de motivation, un curriculum-vitæ et une présentation de leur parcours artistique en langue française au plus tard le 8 mars 2019 :

 

  • par courrier postal (sous pli fermé) à :

 

Centre national de danse contemporaine d’Angers
A l’attention personnelle de Monsieur le Président du CNDC
Recrutement CNDC
17, rue de la tannerie – BP 50107 / 49101 Angers cedex 02

 

  • et par courriel (sous format pdf) à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Informations complémentaires / renseignements

Après étude des candidatures, un comité de sélection, composé de représentants du ministère de la Culture, de la Ville d’Angers, de la Région Pays de la Loire et des organes de gouvernance du CNDC d’Angers, se réunira le 28 mars et sélectionnera une liste restreinte de candidat–e–s.

La–le–les candidat–e–s préselectionné–e–s devront élaborer un projet artistique et culturel en s’appuyant sur la note d’orientation qui leur sera remise. Le projet devra parvenir aux destinataires précités avant le 26 mai 2019 par voie électronique (format .pdf).

Les candidat–e–s pré-sélectionné–e–s seront auditionné(e)s par le jury le 25 juin 2019.

Au terme de la procédure de sélection, la–le–les candidat–e–s retenu–e–s par le jury devra–ont recevoir l’agrément du Ministre de la Culture, pour une prise de fonction envisagée au 1er juillet 2020, dans le cadre d’une première convention de 4 ans.

Date de prise de fonction : 1er juillet 2020
Date limite de candidature : 8 mars 2019
Lieu : Angers (49)

 

Flash CNDC

Recherchez dans le site