Michel Reilhac - Cours et ateliers

Le CNDC a d’abord été créé en tant qu’école nationale de formation supérieure en danse contemporaine. Cette formation est tout d’abord caractérisée comme un grand stage de longue durée. Sous la direction d’Alwin Nikolais, à l’ouverture de l’établissement, elle touche autant des danseurs confirmés que de purs débutants. Puis elle se stabilise sous la forme d’un cursus de deux ans intéressant majoritairement des éléments issus des conservatoires et grandes écoles privées.

 

De 1984 à 2004, le cursus tend à réserver à la première année à l’acquisition d’un socle technique, par voie de cours et ateliers intensifs confiés à un noyau de professeurs permanents et à un panel d’enseignants et/ou artistes invités, de filiations esthétiques très diverses. L’objectif énoncé est de former des interprètes de grande disponibilité et compétences très diverses devant satisfaire les attentes de chorégraphes eux aussi très divers, tels qu’ils se multiplient sur un marché de la production et diffusion de la danse alors en plein extension. Au-delà de 2004, le profil recherché deviendra celui, moins catégorisé et plus autonome, de l’artiste chorégraphique, informé des acquis de la performance, et plus mobile à l’égard des catégories d’interprétation ou de chorégraphie.

 
Auditions

7 mai 1984

 

 

DOCUMENTS :

[vidéo] Audition de Muriel Corbel


Cliquez sur l'image pour visionner la vidéo

 

 

[vidéo] Audition de Nathalie Lajonc


Cliquez sur l'image pour visionner la vidéo

 

 

[vidéo] Audition de Christine Marneffe


Cliquez sur l'image pour visionner la vidéo

 

 

[vidéo] Audition de Nathalie Sternberg


Cliquez sur l'image pour visionner la vidéo