Hervé Robbe en quartier d'été

 

[intégrale]

 

Sans qu’il s’agisse de véritables coproductions, ni résidences de création, les Quartiers d’été du CNDC d’Angers permettent à une dizaine de compagnies chaque année – dans la seconde moitié des années 80 – de bénéficier des studios et capacités d’hébergement lorsque les étudiants de l’école supérieure de danse sont en vacances. Ces compagnies se multiplient alors, favorisées par la politique de développement de la danse contemporaine, orchestrée par le Ministre de la Culture Jack Lang.


Hervé Robbe est à Angers en 1988, pour préparer la pièce Ignudi Ignude qui sera créée en 1989 au Théâtre de la Bastille. Il s’y inspire des fresques de Michel-Ange. L’extrait visible à l’écran montre un temps de répétition, très précieux pour capter comment le chorégraphe conduit la transmission du geste et des pas sur le mode d’une contamination kinesthésique, privilégiant l’écoute corporelle des interprètes. C’est tout l’inverse de l’affichage d’une forme montrée en modèle, qu’il s’agirait de reproduire.


Cette stratégie résonne avec la qualité spécifique de son écriture, exceptionnellement musicale, qui fait s’écouler le mouvement selon une très subtile circulation des flux, décalant les masses dans un déroulé spiralé de toute la verticale du corps, que favorisent de profond dégagés controlatéraux du haut du buste.


enregistré en 1988 dans les studios Bodinier du CNDC

chorégraphie Hervé Robbe

interprétation Jacopo Godani, Myriam Lebreton, Hervé Robbe, Nathalie Sembinelli, Gilles Welinsky,

composition musicale T. Toeplitz Kasper

production CNDC Angers