Fabienne Compet

France


La Belle au bois dormant

Du 14 au 30 septembre 2010

Je souhaite ouvrir un chantier à partir d’une œuvre chorégraphique datant de 1890 : La Belle au bois dormant. La version à laquelle je me réfère est celle du Ballet en trois actes, prologue et apothéose par Marius Petipa en 1890, sur une musique de Tchaïkovsky (…). Dans les années 80, alors que j’étais danseuse classique à l’Opéra de Paris, j’ai eu l’occasion de danser ce ballet de nombreuses fois en y tenant successivement différents rôles. De ce ballet, je garde un souvenir sucré dont les couleurs rose et or donnent la tonalité du spectacle de la cour se saluant et se congratulant infiniment… Comment faire retour, convoquer la résurgence de cet héritage classique pour en rejouer des gestes, des fragments, en réévaluer les valeurs ? Je m’intéresserai particulièrement aux figures romantiques du sommeil, du mort, du fantôme (…). En suivant les traces de la Belle au bois dormant, des survivances qui hantent nos corps affleureront peut-être, avec la mémoire des gestes passés à travailler le présent de nos danses.

Fabienne Compet

Ouverture studio le jeudi 30 septembre à 19:00 \ studio CNDC Bodinier \ avec la participation des élèves du Lycée Professionnel La Roseraie, Angers

 

Fabienne Compet - France

Sleeping beauty

September 14 – 30, 2010

I would like to begin a project based on a choreographic work dating from 1890: Sleeping Beauty. I am referring to the Ballet in three acts, a prologue and an apotheosis, choreographed by Marius Petipa to music by Tchaikovsky (…). In the 80’s, when I was a ballerina at the Opéra de Paris, I danced this ballet many times, dancing several different roles. My memories of the ballet are sugary sweet, their pink and gold colours complement the spectacle of the Court bowing and congratulating itself endlessly … How do we go back, evoking the memories of this great classical heritage – in order to redo the movements, with excerpts of the ballet, reevaluating its values? I am particularly interested in the romantic figures of Sleep, Death and a Ghost (…). Following in the steps of Sleeping Beauty, vestiges which haunt our bodies may come bubbling up, with the memory of previous movements affecting the actuality of our dancing.

Fabienne Compet

Open Studio Thursday September 30 at 7:00 PM \ studio CNDC Bodinier \ with the participation of the students of the Lycée Professionnel La Roseraie, Angers