Chloé Hernandez, Orin Camus

Here comes the Chaos / L'Homme assis

Camus Hernandez © Rémi Nelson Borel

LUN 21 JAN | 20:30 | THV - Saint-Barthélemy-d'Anjou


Une nouvelle soirée partagée au THV de Saint- Barthélemy-d’Anjou où deux anciens étudiants de l’école supérieure du CNDC d’Angers, chorégraphes interprètes de la compagnie YMA, proposent leur vision et leur interprétation du solo.

Dans Here comes the chaos, nous évoquons le chaos originel, le commencement suprême. Nous plongeons dans cet état où l’énergie, la forme et la matière ne sont pas encore séparées. De ces éléments, nous tirons des pistes de création : le chaos comme la matrice, un mélange inextricable, une masse informe, un intérieur obscur, fécond, nourri d’un vide abyssal. Cette substance à la base de tout, cet équilibre antérieur, cet état qui précède toute création, nous voulons l’explorer à travers l’énergie féminine, celle qui accueille et qui se laisse traverser par les évènements, par son environnement. Puis aller vers un état de corps défait de volonté, apte à se nourrir du silence, du vide en traversant l’état de semi-conscience, proche de celui du rêve. Le point de départ de L’Homme assis réside dans le simple constat que l’homme occidental vit sur des chaises. Nos ancêtres se sont redressés et mis debout, nous poursuivons notre évolution dans la position assise. C’est dans la logique du corps assis, doté de particularités physiques que le personnage, tout en rétention, manifeste une rigidité apparente. Son corps se trouve fragmenté, la danse s’immisce dans ses plis, il ne peut s’exprimer parfois qu’avec une seule articulation ou un seul muscle. Dans cet espace, le corps ne parcourt aucune distance et la posture est propice au contrôle des émotions ; la mobilité physique restreinte favorise la mobilité psychique, les états mentaux de cet homme assis s’expriment de manière très forte. Son esprit vacille, il fantasme sa vie, par la répétition, dans une frénésie, il traverse à la fois ses peurs, son abattement, son exaltation, le calme et l’indifférence du solitaire.

 

CHORÉGRAPHIE ORIN CAMUS, CHLOÉ HERNANDEZ HERE COMES THE CHAOS INTERPRÉTATION CHLOÉ HERNANDEZ. CRÉATION LUMIÈRE SYLVIE DEBARE. CRÉATION VIDÉO ORIN CAMUS. PRODUCTION COMPAGNIE YMA. COPRODUCTION OFFICE ARTISTIQUE DE LA RÉGION AQUITAINE, LA DRAC AQUITAINE (AIDE AU PROJET). AVEC LE SOUTIEN DU THÉÂTRE CÔTÉ COUR - MÉZIN ET DE L’ESPACE D‘ALBRET - NÉRAC. LA COMPAGNIE YMA EST EN COMPAGNONNAGE AVEC LE CDC CUVIER D’ARTIGUES (CENTRE DE DÉVELOPPEMENT CHORÉGRAPHIQUE) ET EN AIDE À LA COMPAGNIE À LA D.R.A.C AQUITAINE. L’HOMME ASSIS INTERPRÉTATION ORIN CAMUS. CRÉATION LUMIÈRE SYLVIE DEBARE. CRÉATION VIDÉO ORIN CAMUS. PRODUCTION COMPAGNIE YMA. EN COLLABORATION AVEC L’OFFICE ARTISTIQUE DE LA RÉGION AQUITAINE, LE CONSEIL GÉNÉRAL DU LOT-ET-GARONNE, LE THÉÂTRE « CÔTÉ COUR » - MÉZIN, L’ESPACE D‘ALBRET - NÉRAC ET ESPACES PLURIELS SCÈNE CONVENTIONNÉE DANSE THÉÂTRE PAU/BÉARN. LA COMPAGNIE YMA EST EN COMPAGNONNAGE AVEC LE CDC CUVIER D’ARTIGUES (CENTRE DE DÉVELOPPEMENT CHORÉGRAPHIQUE) ET EN AIDE À LA COMPAGNIE À LA D.R.A.C AQUITAINE.