Olivia Grandville

Le Cabaret discrépant

LUN 11 JAN | 20H30
DUREE 1H10 | T400

Conception : Olivia Grandville d'après Isidore Isou

Le Cabaret discrépant, en revisitant les propositions du lettrisme en matière de danse, offre une conférence performée en forme de fugue chorégraphique. Entre installations et performances, entre danse et théâtre, ce récital veut retrouver l’esprit subversif et l’énergie juvénile des fondateurs du mouvement.

Passionnée par les démarches artistiques insolites, Olivia Grandville propose une pièce en deux volets qui s’inspire des théories pour le moins radicales du lettrisme, la « dernière des avant-gardes ». En s’attaquant aux fondements du ballet, Isidore Isou et Maurice Lemaître, créateurs du mouvement, pulvérisent littéralement l’art chorégraphique de leur temps et posent avec un humour ravageur les bases d’une réflexion qui continue d’agiter la danse d’aujourd’hui. En s’appuyant - sur leur Manifeste de la danse ciselante, qui préconise « l’amorphe et l’arythmie, contre l’essor et la saltation, la progressive immobilité », Olivia Grandville a réalisé dix-neuf « ballets ciselants », qui vont de la « danse débat » au « strip-tease à rebours » en passant par le «quasi anti-ballet»… Hommage à une mouvance d’une grande inventivité formelle et critique, autant que regard sur les enjeux et les moteurs qui traversent la danse depuis une quinzaine d’années, Le Cabaret discrépant réunit musicalité et composition millimétrique, engagement du corps et de la voix. Entre ironie critique, tribune polémique et manifeste politique anti-réactionnaire d’une danse qui croit à sa place essentielle et originale.

CONCEPTION OLIVIA GRANDVILLE | D’APRÈS ISIDORE ISOU | COLLABORATION ARTISTIQUE ET LUMIÈRE YVES GODIN | INTERPRÉTATION VINCENT DUPONT, OLIVIA GRANDVILLE, CATHERINE LEGRAND, SYLVAIN PRUNENEC/LAURENT PICHAUD, PASCAL QUÉNEAU ET MANUEL VALLADE | RÉALISATION GRAPHIQUE MARTIN VERDET | RÉGIE GÉNÉRALE YVES GODIN | PRISE DE SON ÉRIC LA CASA | PRODUCTION RAPHAËL SAUBOLE | DIFFUSION JULIANE LINK | PRODUCTION COMPAGNIE LA SPIRALE DE CAROLINE | COPRODUCTION CENTRE DE DÉVELOPPEMENT CHORÉGRAPHIQUE TOULOUSE / MIDI PYRÉNÉES, MUSÉE DE LA DANSE - CENTRE CHORÉGRAPHIQUE NATIONAL DE RENNES ET DE BRETAGNE, CENTRE CHORÉGRAPHIQUE NATIONAL DE MONTPELLIER DANS LE CADRE DU PROGRAMME DOMAINES, ARCADI | AVEC LE SOUTIEN DE LA DRAC ÎLE-DE-FRANCE DANS LE CADRE DE L’AIDE À LA COMPAGNIE ET DE L’ASSOCIATION BEAUMARCHAIS-SACD | AVEC LE SOUTIEN DE LA MÉNAGERIE DE VERRE DANS LE CADRE DES STUDIOLAB | AVEC LE CONCOURS DE MÉCÈNES DU SUD | LE CABARET DISCRÉPANT EST UN PROJET LAURÉAT MÉCÈNES DU SUD 2010 | REMERCIEMENTS À FANNY DE CHAILLÉ, FRANÇOIS CHAIGNAUD, LAURENT PICHAUD, POUR LEUR APPORT ORIGINAL DANS CETTE DANSE.

Photo : © Elisabeth Carecchio

Dans le cadre du festival Ici Danses !