Cie Osteorock - Carole Bonneau

Les vieux


Accueil studio du 8 au 13 décembre 2014
Résidence technique du 23 mars au 3 avril 2015 
Ouverture publique le jeudi 2 avril à 19h au Studio des Abattoirs

Les vieux est le nouveau projet de création chorégraphique de la compagnie Osteorock.


En interrogeant le motif de la vieillesse dans nos sociétés actuelles, la compagnie tente de sortir des non-dits et de briser les tabous en passant par le burlesque et la drôlerie. Quatre disciplines artistiques vont travailler ensemble à la mise en œuvre de ce projet : la danse, le théâtre, la musique et les arts plastiques avec la matière laine et le tricot. Le travail physique et dansé inclura danseurs et non-danseurs de l'équipe de la même manière.


CIE OSTEOROCK
3 danseurs, 2 comédiens, 1 musicien, 1 créatrice lumière

La compagnie Osteorock a été créée en décembre 2005 à Angers par les danseurs et chorégraphes Carole Bonneau et Ivan Fatjo. Tous deux formés et diplômés du Centre Nationale de Danse Contemporaine à Angers (Carole Bonneau en 1996 et Ivan Fatjo en 2003), ils se rencontrent lors de la création de la pièce Landscape de Nathalie Béasse en 2003 à Angers. 
Ils ont en commun une affinité pour la « danse-théâtre », une danse demandant un engagement de l’être dans sa globalité, à la fois physique, psychique et émotionnelle. Ils créent ensemble le duo L'arrangement en 2006 et le quatuor 4HCHC en 2007.
A partir de là, Carole Bonneau, désireuse de rencontres nouvelles avec le public, crée en étroite collaboration avec le composition Jean-Michel Noël la performance pour la rue intitulée Baignade interdite. Au fur et à mesure des tournées, cette performance prendra le chemin de la salle, à destination du jeune public. 
Carole Bonneau va poursuivre sa démarche de création vers le jeune public avec des pièces comme Le petit vélo dans la tête (2010) et Les Princesses aussi ont des faims de loup (2012).
En 2011, suite à sa rencontre avec l'écrivain Antoine Mouton, Carole crée la lecture dansée Un qui s'en va, un qui reste, à partir du recueil Où vont ceux qui s'en vont paru aux Editions La Dragonne la même année.
La compagnie Osteorock est un cadre propice aux collaborations, où la danse et l'engagement physique se confrontent à différentes propositions artistiques et esthétiques.


Photo © Cie Osteorock