Collectif EDA

Trois

Maud Albertier, Jonas Chéreau et Sarah Pellerin (Angers)
du 20 au 30 octobre 2014
Résidence technique du 16 au 21 mars 2015

Nous frapperons les trois coups
nous ferons en deux temps
trois mouvements
ce sera trois fois rien
mais quand même trois petits tours
une danse du troisième millénaire
en trois dimensions
l'espace
vous et nous.

« Trois est une performance chorégraphique créée pour des espaces où l’art se montre, se partage, s’emprunte. Les musées, bibliothèques et théâtres… seront nos terrains d’explorations. Ces lieux sollicitent et mobilisent différemment les visiteurs, les spectateurs et les lecteurs...
Nous avons l’intention de les investir et d’observer comment nous pourrions y développer un vocabulaire propre à chacun d’entre eux à partir d’un langage chorégraphique identique. L’idée sera de s’inspirer de chacun des espaces, de leur histoire, leur architecture… et d’y inventer une scénographie inédite stimulée par le contexte, transformant ainsi une même partition performative.
Afin de garder trace des performances, nous convoquerons le vidéaste Thomas Rabillon qui nous suivra dans notre parcours chorégraphique. La captation donnera lieu à la réalisation d’une vidéo danse. »

 

Le collectif

Le collectif de danse contemporaine EDA est né en 2006 de la rencontre de Sarah Pellerin-Ott, Maud Albertier et Jonas Chéreau. Basé à Angers dans le Maine-et-Loire, le collectif a pour but de créer des événements chorégraphiques dans des espaces a priori non destinés à la danse. EDA aime l’art du déphasage aux effets inattendus où la danse vient bousculer la réalité. Depuis 2006, neuf performances uniques ont été réalisées, chacune inventées avec et pour l’espace.
Depuis ses débuts, le collectif interroge le rapport entre le corps et l'espace. Trois est une performance chorégraphique créée pour des espaces où l'art se montre, se partage, s'emprunte... Musées, bibliothèques et théâtres vont devenir leurs terrains d'exploitations.