Robert Swinston

DELI COMMEDIA VARIATION | LA BOÎTE À JOUJOUX



Une soirée composée de deux oeuvres : une création de Robert Swinston et une adaptation scénique d'une vidéodanse de Merce Cunningham, deux pièces enjouées puisant leur inspiration dans le patrimoine chorégra­phique, musical et cinématographique.


DELI COMMEDIA VARIATION

C’est Robert Swinston propose une adaptation scénique d'une vidéodanse réalisée par Elliot Caplan en 1984. La chorégraphie est conçue comme une comédie burlesque, un clin d'œil aux farces improvisées de la comme­dia dell'arte italienne du XVIIIème siècle et aux courts métrages comiques du cinéma muet. Elle comporte des gags visuels, des tangos, des lindy hop et des juxtapositions inventives de corps et d'accessoires.

Chorégraphie Merce CUNNINGHAM | Adaptation Robert Swinston | Interprétation Anna CHIRESCU, Clara FRESCHEL, Gianni JOSEPH, Alexandre TONDOLO, Adrien MORNET | Musique Pat RICHTER et Interprétation Tristan LOFFICIAL | Création lumière Augustin SAULDUBOIS | Réalisation des costumes Anne POUPELIN | Avec l'aimable autorisation du Merce Cunningham Trust


LA BOÎTE À JOUJOUX

Cette histoire sest passée dans une boîte à joujoux. Les boîtes à joujoux sont en effet des sortes de villes dans lesquelles les jouets vivent comme des personnes. Ou bien les villes ne sont peut-être que des boîtes à joujoux dans lesquelles les personnes vivent comme des jouets. Un soldat tombe amoureux dune Poupée qui a donné son cœur à un Polichinelle paresseux, frivole et querelleur…

C’est après avoir écouté Childrens corner que Robert Swinston découvre une autre œuvre de Claude Debussy, La Boîte à Joujoux, composée à partir de l’argument écrit et illustré par André Hellé en 1913. Robert Swinston est séduit par l’univers graphique du livret, mais aussi par les illustrations plus tardives qu’Hellé a travaillées dans un style nouveau pour l’album Histoire dune boîte à joujoux. Cette œuvre nourrit sa vision idéalisée et nostalgique de l’enfance comme celle d’un « âge heureux » et le replonge dans la sienne.

Sa création de La Boîte à Joujoux s’inspire librement des dessins d’Hellé ainsi que de la gestuelle des danseurs des Ballets suédois qui l’ont montée au début des années 1920. En décalage cependant avec l’esthétique originale, le directeur du CNDC, a choisi de créer cette pièce pour le jeune public en s’appuyant sur un jeu entre la narration et l’abstraction, portées alternativement par la partition de Debussy, la danse ainsi que l’univers graphique et onirique de la scénographie.

Chorégraphie
Robert SWINSTON | Musique Claude DEBUSSY | Conception des costumes et de la scénographie Jean-Pierre LOGERAIS, François-Xavier ALEXANDRE | Création lumière Augustin SAULDUBOIS | Conseillère artistique Claire ROUSIER | Interprétation Anna CHIRESCU, Clara FRESCHEL, Gianni JOSEPH, Alexandre TONDOLO, Adrien MORNET | Réalisation des costumes Michelle AMET, Sophie DECK et Françoise ROUCOU | Réalisation des décors ateliers des décors municipaux de la Ville d'Angers, responsable Pierre LEROY

 


MAR 18 ET MER 19 NOV | 19:30 | T900 | 60'

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de Mister Dante et sur celui de Cathy Pruzan

AVANT-SPECTACLE | Rendez-vous danse
18 et 19 octobre - 19:00 | FORUM | ENTRÉE LIBRE


Lien vers la billetterie


photo : © Wilfried Thierry