Mathieu Ducouret

Corps-texte

Mathieu Ducouret

Je souhaite questionner l’influence des mots pour un artiste interprète ou chorégraphe, sur leur capacité à modifier les  représentations du corps, et celles de la danse. Ce qui m’importe, c’est de créer des points de compréhension /incompréhension avec le public ; points initiant un mouvement de pensée.

 

J’aimerais que la parole et le mouvement évoquent les filiations dans mon parcours  artistique,  c'est-à-dire les fragments ou intégrations, des enseignements qui m’ont construit comme danseur.  Je ne veux pas expliquer quoique ce soit. Je m’intéresse surtout aux processus de compréhension, et d’acculturation, et donc au dialogue  des subjectivités entre les individus.

J’aimerais évoquer cette tension, entre l’histoire et la nouveauté, entre la filiation et l’invention, entre l’identité et la liberté.

L’esprit de la performance (au sens de l’agir) est ici de perturber les champs mentaux sollicités : du raisonnement à la rêverie, de la vue à l’audition… L’interprète sera parfois danseur, parfois orateur. Les limites de la scène seront probablement brouillées, entre la conférence, la déclamation, l’atelier et le spectacle. C’est pourquoi la démarche de création présente des ouvertures studios régulières, sous formes d’improvisation et débat, afin de prendre en compte d’emblée le dialogue avec des spectateurs auditeurs.

Equipe
Conception interprétation : Mathieu Ducouret
Aide à l’écriture : Jacky Essirard, regard poétique - Emilie Martin Singh, regard philosophique
Regard artistique : Stéphane Fratti (à confirmer)