Les 40 ans du CNDC

Le 2 octobre 1978, vingt trois stagiaires entament leur formation au Centre national de danse contemporaine d’Angers. Provisoirement, ils occupent le sous-sol du Théâtre municipal. C’est dire la fragile nouveauté de ce projet, premier établissement de formation supérieure exclusivement dévolu à la danse et dont la direction est confiée au chorégraphe américain Alwin Nikolais.

Le 2 octobre 2018, les étudiants danseurs d’une nouvelle promotion seront accueillis dans le Forum du Quai par leurs vingt prédécesseurs et Robert Swinston, leur directeur artistique. Ils feront ainsi leur entrée dans un lieu exceptionnel de fabrique de la danse où la transmission se fait dans la proximité immédiate de la création.

Du 25 mars au 4 juin 2018, en Région des Pays de la Loire, à Angers et à Paris, les 40 ans du Centre national de danse contemporaine sont l’occasion de célébrer une ambition nationale qui impliqua activement la ville d’Angers. Les manifestations mobilisent acteurs angevins et nationaux, témoins de terrain et spécialistes de partout, danseurs interprètes et chorégraphes, anciens élèves et artistes actuels, spectateurs d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

Durant ce temps fort, des artistes ayant marqué l’histoire du CNDC sont invités à Angers, tandis que la compagnie aura irigué le territoire régional avec des events spécialement élaborés pour chaque lieu. Après avoir présenté un event au Musée d’Art moderne de la ville de Paris le 19 mai dernier, le CNDC sera à l’honneur pendant toute une semaine au Théâtre national de Chaillot avec une pro-grammation de la compagnie, de l’école supérieure et une journée festive liée au quarantième anni-versaire de la structure. Il sera enfin invité à présenter un event exceptionnel dans le cadre magni-fique des Nymphéas de Claude Monet au Musée de l’Orangerie à Paris.

Parrallèlement à ces présentations publiques, l’histoire et l’actualité du CNDC seront mises en lu-mière grâce à deux productions audiovisuelles à découvrir prochainement.

Nous vous souhaitons un excellent moment et une longue vie au Centre national de danse contemporaine d’Angers !

 
Ballet du Grand Théâtre de Genève

Tristan & Isolde


MAR 22 MAI | 20:00
Durée 90' | T900


CHORÉGRAPHIE JOËLLE BOUVIER

Mêler tradition et modernité, telle est lambition du Ballet du Grand Théâtre de Genève. Cette interprétation de Tristan & Isolde de Richard Wagner chorégraphiée par Joëlle Bouvier, ancienne directrice artistique du CNDC – Angers, en est lillustration.

« Salue pour moi le monde ! », c’est ainsi que Isolde prend congé de Brangäne en attendant Tristan afin de lui faire boire le philtre de l’expiation qui deviendra un philtre d’amour, simple alibi. Joëlle Bouvier explore à nouveau un grand mythe sur des musiques de Richard Wagner. Après avoir présenté sa vision de Roméo et Juliette, elle nous fait à présent partager des moments d’extase où la haine côtoie les flammes d’une passion extrême. Les souffrances et les antagonismes semblent trouver leur résolution dans la nuit, dans la mort. La passion règne en maître et la musique, « l’air qui ne meurt jamais », réunit les deux amants. Joëlle Bouvier a choisi de transformer certains éléments de l’histoire pour les rendre plus abstraits, afin de ne pas raconter cette histoire de façon trop narrative ou réaliste. Elle s’exprime à travers une écriture davantage onirique, métaphorique, d’où ressortent les grands thèmes de l’œuvre que sont l’amour, l’amour contrarié, la trahison, le ressentiment et le pardon.

 

ASSISTANAT À LA CHORÉGRAPHIE RAFAEL PARDILLO ET EMILIO URBINA. INTERPRÉTATION DANSEURS DU BALLET DU GRAND THÉÂTRE DE GENÈVE. MUSIQUE RICHARD WAGNER. SCÉNOGRAPHIE ÉMILIE ROY. COSTUMES SOPHIE HAMPE. LUMIÈRES RENAUD LAGIER. PRODUCTION BALLET DU GRAND THÉÂTRE DE GENÈVE. AVEC LE SOUTIEN DE PRO HELVETIA.

Photo © Grégory Batardon

 
Projection + rencontre Amala Dianor

Projection de Paroles de danseurs (documentaire 2002, 52 mn) de Luc Riolon
suivie d'une rencontre avec le danseur et chorégraphe Amala Dianor.

MER 23 MAI | 19:00 | Studio de création
Gratuit sur réservation au 02 44 01 22 66 ou à  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 
Un pas de deux France-Amérique - Conférence

Un pas de deux France-Amérique : 30 années d’invention du danseur contemporain au CNDC d’Angers par Gérard Mayen, journaliste, auteur et critique de danse.

Unique établissement d’État spécifiquement voué à l’enseignement supérieur de la danse contemporaine, la vie du CNDC a été intimement liée au développement de ce courant artistique en France. Mais comment a-t-on défini ce qu’est un « danseur contemporain ». Le conférencier s’attache à comprendre les diverses options pédagogiques et projets artistiques développés par les six premières directions successives de l’établissement.

JEU 24 MAI | 19:00 | Studio de création
Gratuit sur réservation au 02 44 01 22 66 ou à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 
Marcela Santander Corvalán

MASH

précédé de Je chanterai ce que je n'aurais pas voulu chanter


VEN 25 MAI | 19:00
Durée 1h | T400


CONCEPTION ET INTERPRÉTATION ANNAMARIA AJMONE ET MARCELA SANTANDER CORVALÁN

MASH dAnnamaria Ajmone et Marcela Santander Corvalán s’inspire du domaine musical : un mashup est une composition combinant deux pistes après appropriation et manipulation. Elles nous proposent une version chorégraphique de ce principe inspiré de leur rencontre.

Lire la suite...
 
École supérieure du CNDC

VEN 25 MAI | 20:30
SAM 26 MAI | 19:00
Durée 1h15 | T900

PREMIÈRE


CHORÉGRAPHIE ALWIN NIKOLAIS, DOMINIQUE BOIVIN, PHILIPPE DECOUFLÉ

Les étudiants de l’École supérieure du Centre national de danse contemporaine interprètent trois pièces mises en scène par de grands noms de la danse contemporaine, ancien directeur et étudiants du CNDC.

Lire la suite...
 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 2

Flash CNDC

Recherchez dans le site