Ambra Senatore

Passo fait rire et ce n’est pas la moindre des qualités de ce quintet malicieux chorégraphié par l’Italienne Ambra Senatore.
A la fois vive et teintée d’ironie ludique, la danse crée une complicité réjouissante avec le spectateur.

Construisant et déconstruisant les images en mouvement, distribuant des indices dont le sens se dévoile petit à petit, la jeune chorégraphe turinoise Ambra Senatore crée une partition dont émanent la spontanéité et l’éloquence, par de subtiles nuances mêlant raffinement et simplicité, offrant un regard ludique mais amer sur la nature humaine. Avec Passo, on rit sans savoir exactement pourquoi. On est touché par ces corps simplement présents, qui nient la possibilité d’une interprétation unique des événements, en travaillant sur le doute et sur la surprise. Passo, explique Ambra Senatore, interroge les rapports entre réalité et fiction, entre écriture et improvisation mais aussi entre individu et collectivité. C’est en effet le « même » et l’identité que questionne la chorégraphe italienne, donnant toute la dimension de son propos par un recours au burlesque et au cocasse, qui font de sa pièce un moment réjouissant et stimulant.

Chorégraphie Ambra Senatore en collaboration avec Caterina Basso, Claudia Catarzi, Matteo Ceccarelli, Elisa Ferrari, Tommaso Monza
Lumières Fausto Bonvini
Son Brian Bellot, Andrea Gattico, William Shatmet, Anamor, Bedrich Smetana

mercredi 21 mai | 19:30 | T400
Renseignements et réservations au 02 44 01 20 20

 

Flash CNDC

Recherchez dans le site